Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog Fresita Roja par : Dominique
  •   Le blog Fresita Roja par : Dominique
  • : Avec beaucoup de bonne humeur, je vous parlerai de mes passions : le Vénézuéla mon pays d'accueil, le point de croix, de mon chat et chien
  • Contact

Qui Suis-Je

  • Fresita Roja de Los Andes
  • Française expatriée au Vénezuela, je me passionne pour tous les loisirs créatifs. J'adore le point de croix, l'encadrement, l'aquarelle et la cuisine.
 Et à travers de ce blog je vous ferai découvrir mon pays d'accueil
  • Française expatriée au Vénezuela, je me passionne pour tous les loisirs créatifs. J'adore le point de croix, l'encadrement, l'aquarelle et la cuisine. Et à travers de ce blog je vous ferai découvrir mon pays d'accueil

Bonjour

Fichier hébergé par Archive-Host.com
C'est avec grand plaisir que je vous accueille sous le soleil des Andes !
J'ai envie de partager avec vous  des petites croix, de la gourmandise, des moments de bonheur.
Vous offrir le dépaysement en vous faisant visiter  mon pays sous les tropiques.
Vous serez toujours les bienvenus, la porte reste grande ouverte.
Prenez quelques minutes pour déposer des petits commentaires, c'est tellement agréable de vous lire !
Fresita roja


Actualités au Vénézuela

   
http://www.noticias24.com/
pour lire en direct ce qui
se passe au Vénézuela
(en espagnol)

Archives

Visiteurs

17 février 2008 7 17 /02 /février /2008 11:22
Aujourd'hui je voudrais rendre un hommage à une grande dame de la salsa Celia Cruz. Très certainemant vous ne la connaissez pas mais elle est inimitable avec ses perruques de toutes les couleurs,son éternelle bonne humeur communicative et son immense talent. Je l'avais vu en concert à Paris et je peux vous dire qu'elle n'avait pas son pareil pour chauffer une salle même en plein hiver. En quelques mots son parcours :

La Reina
 

 

 

Artiste Cubaine née à la Havane en 1924, elle commence à chanter dès sa plus tendre enfance. Tout en poursuivant ses études, elle se fait remarquer dans divers concours et émissions de radio, et finit par décrocher un emploi de chanteuse dans le célèbre cabaret havanais le Tropicana. En 1950, elle remplace Myrta Silva en tant que chanteuse du (déjà) prestigieux orchestre La Sonora Matancera. Malgré les réticences du public, qui n'apprécie guère le changement, Celia Cruz finit par s'imposer, et reste 15 ans au sein de cette formation, avec laquelle elle quitte Cuba en 1960, fuyant la révolution cubaine, et s'installe au Mexique, puis aux Etats-Unis, dont elle devient citoyenne en 1961.

Elle quitte la Sonora Matancera en 1965, et enregistre à partir de 1966 avec Tito Puente plusieurs albums qui connaissent un succès très limité. En 1971, ne connaissant plus le succès d'antan, elle repart vivre au Mexique où elle entend prendre sa retraite.

C'est un nouveau départ de carrière pour Celia Cruz, qui enregistre plusieurs albums produits par Johnny Pacheco, puis en 1977 par Willie Colon, Papo Lucca en 1979, et enfin Ray Barretto en 1983.

Le milieu des années 80 est un passage à vide pour la mouvance Salsa : Celia Cruz continue néanmoins à enregistrer tout en vivant de sa célebrité aux Etats-Unis, en apparaissant dans diverses publicités, émissions de télévision etc... ; elle retrouve Tito Puente en 1985 pour un album-hommage à Beny Moré, puis à nouveau Johnny Pacheco, Willie Colon et Ray Barretto pour des albums qui malgré leur qualité, ne se vendront que très peu. Enfin, en 1988, elle participe à la tournée et à l'album live du 65e anniversaire de la Sonora Matancera.

Alors que la boucle semblait bouclée, Celia Cruz connait un nouveau départ de carrière en 1992 grâce à sa participation à l'album Combinación Perfecta du nouveau label RMM, où elle interprète un duo avec le vénézuélien Oscar d'León : El son de Celia y Oscar. Dans la foulée, elle enregistre avec la complicité de l'arrangeur/producteur-clé du renouveau de la Salsa dans les années 90 Sergio George, l'album Azucar Negra, puis en 1993 Irrepetible, qui contient les "hits" La guagua et Bembelecuá.

Accumulant Grammy Awards et autres récompenses, elle enregistre enfin quelques albums sous la houlette d'Emilio Estefan (le mari de Gloria), en particulier Mi vida es cantar en 1998, avec le "hit" La vida es un carnaval, et La negra tiene tumbao en 2002, titre "pop" qui devient un "hit" planétaire.

Elle meurt le 16 juillet 2003 à son domicile dans le New Jersey, à l'age de 78 ans, quelques mois seulement après une tournée mondiale qui l'aura menée, entre autres, à Paris (Zénith). 

Pour toutes celles qui aiment la salsa une petite VIDEO

:0057:  AZUCAR

Partager cet article

Repost 0
Published by Fresita Roja - dans MUSIQUE
commenter cet article

commentaires

kty 17/02/2008 20:26

j'ai regardé avec grand plaisir cette vidéo, j'ai laissé entrer la salsa chez moi. Un vrai bonheur !

serge 17/02/2008 17:47

Je ne connaissais pas, merci pour cette découverteBonne soiréeSerge

TRINITY 17/02/2008 14:31

ha la salsa !il manque quelques degrés, quelques palmiers sinon tout est parfait !BisousTRITNITY

Fresita Roja 17/02/2008 19:59

Aujourd'hui il fait trop chaud pour danser on va attendre ce soir à la fraiche pour enlever la camisa negra et danser ¡

vero21 17/02/2008 12:21

merci de nous faire partager cette doc! je ne la connaissais pas...bonne journéevéro21

Articles Récents

Pages

Catégories